Comment planter un palmier ?



Pour une plantation en pleine terre, choisissez d’abord l’emplacement avec soin. En dehors des climats favorisés de la Méditerranée et du littoral atlantique, privilégiez une situation abritée des vents dominants.

La plantation en pleine terre des palmiers nécessite 5 étapes :

1. Préparez le trou de plantation en creusant sur 50 à 60 cm de profondeur pour bien ameublir la terre, et sur environ 50 cm de large. Enlevez les racines des herbes indésirables.


2. Laissez les éventuels cailloux pour assurer un bon drainage, qui peut être amélioré par du gravier, de la pouzzolane ou des tessons de poterie apportés au fond du trou de plantation en sol humide.

3. Mélangez à la terre extraite environ un tiers de bon terreau plantation enrichi de 2-3 pelletées de fumure organique. Arrosez copieusement le palmier avant plantation ou faites-le tremper dans une bassine d'eau pour bien hydrater la motte de terre.

4. Commencez à replacer de la terre dans le trou de plantation. Dépotez délicatement le palmier, desserrez légèrement les racines enchevêtrées et placez la motte de la plante de sorte à ce qu’elle coïncide avec le niveau naturel du terrain. En sol à tendance argileuse ou humide, effectuez une plantation surélevée « sur butte » de sorte à ce que l’eau ne stagne pas au pied du palmier.

5. Arrosez après plantation et étalez un paillage végétal (écorces, paillettes de lin, cosses de cacao) ou minéral (galets, graviers, pouzzolane) qui protègera le sol tout en gardant ce qu’il faut d’humidité.

115 vues

Posts récents

Voir tout